Caftan et mariage

Au Maroc comme tout ailleurs, la cérémonie du mariage représente plus qu’un rite. C’est une façon de célébrer une union sacrée, considérée comme un grand pas à entreprendre dans la vie. De ce fait, les tenues que va porter la mariée avant, pendant et après la cérémonie jouent un rôle important dans le rituel de célébration. C’est pour cette raison qu’il faut prendre le temps de choisir le caftan mariage, pour chaque étape et pour chaque apparition de la mariée. Du Nord au Sud, chaque région offre à cette occasion une richesse culturelle toujours en effervescence. Et avant de nous pencher sur ce point, découvrons ensemble le déroulé général d’un mariage marocain. GROSSO MODO : comment se déroule un mariage marocain ? De générations en générations, le savoir-faire transmis pour organiser un mariage marocain se modélise et s’enrichit au fur et à mesure du temps. Chaque époque a son Must, ses pièges à éviter, mais en globalité le rituel est défini comme une succession d’étapes, héritage d’un patrimoine culturel riche et ancestral. Alors qu’il y a quelques années le mariage marocain pouvait durer 7 jours et 7 nuits, aujourd’hui il ne dure qu’entre 1 et 3 nuits successives, selon les moyens et les désirs. Justement, que la durée soit courte ou longue, le processus est quasi le même et suit un schéma prédéfini. Etape 1 : les fiançailles C’est le début du commencement, où les choses s’officialisent concrètement entre les deux familles des mariés. Le marié se présente à la famille de son élue, en compagnie de ses parents et proches, pour demander leur approbation ainsi que leur bénédiction. Une petite cérémonie intime, durant laquelle on offre une bague de fiançailles, des cadeaux, et où on exprime des deux côtés le consentement pour cette union sacrée. Certains points importants sont discutés comme le montant de la dot, l’organisation de la fête du mariage et les conditions qui l’accompagnent. L’annonce se fait plus tard, autour d’un repas officiel pour le reste des membres de la famille ainsi que les proches et les amis. Cette étape est certes cruciale, car elle permet aux futurs mariés de se découvrir et mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour réussir leur cérémonie de mariage. Etape 2 : la signature du contrat de mariage dite « Adoulaire » Elle peut avoir lieu quelques jours après les fiançailles ou des mois après. Cela dépend de l’accord entre les deux familles et les deux mariés. La signature du contrat de mariage se fait avec la présence du prétendant, du tuteur (dans la majorité des cas le père), de l’Adoul (représentant légal) lui même et de deux témoins légaux. Une fois que la signature et la lecture de Sourate Al Fatiha ont eu lieu, place au festin ! On organise un grand repas, auquel peut participer plusieurs personnes invitées pour célébrer le moment. Etape 3 : le Henné ou la veille du mariage La tradition veut que la mariée, la veille du mariage, soit bichonnée et chouchoutée par sa famille et sa belle-famille. Après le passage au Hammam, le bain maure, la mariée est habillé d’un caftan spécial pour l’occasion, qui diffère d’une région à une autre. Entourée de cadeaux et de bonne humeur, la future mariée se voit offrir de jolis tatouages au Henné aux mains comme aux pieds ! Un ensemble de dessins géométriques et floraux, qui représentent la paix et la prospérité pour cette nouvelle vie à venir. C’est une petite cérémonie exclusivement réservée aux femmes pour LA femme : Chants et danses au menu pour l’ensemble des personnes présentes. Etape 4 : la cérémonie de mariage Le jour J arrive enfin ! Aujourd’hui les mariages marocains sont fêtés en une seule nuit (sauf exception) durant laquelle la mariée défile en 7 tenues. Sept caftans mariage, tous différents les uns des autres mais tous autant beaux que spectaculaires. N’oublions pas la fameuse « Ammariya », cette chaise entourée de porteurs qui plonge la mariée dans un décor féérique ! Même si de nos jours la durée de la cérémonie est raccourcie, le rituel que mènent les « Neggafates » tout au long de cette soirée demeure exceptionnel. Une façon de montrer la mariée avec les plus belles parures des différentes régions. Il n’y pas de modèle précis à suivre, d’où la liberté de choix qui se présente à la future mariée concernant ses caftans mariage. Chacune pourra choisir ses modèles, selon la région et le style, pour apporter sa touche personnelle. Au petit matin et après la cérémonie de mariage, le « F’tour » est servi aux invités pour symboliquement marqué le début d’une nouvelle vie commune pour les mariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *